Une histoire dans l'Histoire

Ma passion pour l’Histoire est curieusement venue de mes études de droit, précisément du cours d’histoire du droit.

Dans mes romans, l'Histoire se pose en fil conducteur ou évolue plus discrètement en filigrane, pour former le cadre temporel où évolueront mes personnages.

Ma période de prédilection est celle nommée la Belle Époque, qui court des dernières années du XIXe siècle jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale, et qui a été qualifiée ainsi a posteriori, à la relecture des événements douloureux vécus pendant le conflit mondial, puis lors de la crise économique de 1929.

Belle époque2.png
troisieme-republique-proclamation.jpg

Sur le plan politique, on est sous la Troisième République, cette république fondatrice de nos grandes libertés (liberté de réunion, liberté de la presse, liberté syndicale…).

Mais, par un contraste ambigu, cette république va être confrontée à des gestions de crises difficiles ou des scandales politico-financiers, juridiques, sociaux : le trafic des décorations, le scandale de Panama, les menées nationalistes (le général Boulanger, Paul Déroulède), les attentats anarchistes, l’affaire Dreyfus, la séparation de l'Église et de l’État…